Cliquez sur les feuilles pour les enlever
L’univers de la truffe

Accueil > Commercialisation > Un italiamo vero ?

Un italiamo vero ?

Blanche ou blanche, l’art de la confusion des genres...

lundi 20 novembre 2006, par Didier Garzandat


Régulièrement j’entends : « C’est de la truffe blanche ? » Mais qu’entend-on par truffe blanche ?

Une truffe « blanche » c’est :

- soit du T. aestivum truffe d’été (de la Saint-Jean) ou T. uncinatum (truffe de Bourgogne) pas mûre. Elles ont noires à l’extérieur et blanches à l’intérieur (presque pas de goût).

- Soit du T. magnatum : truffe d’Italie, d’Alba ou truffe blanche d’italie. On ne devrait réserver le nom de « truffe blanche » uniquement pour cette espèce de truffe.

- Soit des Terfess (champignons hypogés du désert, dénommés truffes blanche, truffe des sables etc.)

J’ai entendu parlé qu’un Hard Discounter qui vendait en novembre une préparation pour risotto à la truffe blanche.

J’ai foncé acheter ce produit commercialisé sous le nom de Risotto Carnaroli con Tartuffo sous la (sous ?) marque Italiamo. J’ai scanné l’emballage pour votre plaisir. Je n’ai ni ouvert, ni goûté le produit car je ne me fais pas d’illusion…

Devrais-je aller jusqu’à ce sacrifice pour vous lecteurs ?

JPEG - 67.7 ko
Sachet de riz

Regardez en détail l’image de truffe sur le paquet : cette truffe ressemble à des Tuber magnatum (Truffe d’Alba) mais on voit aussi à droite une sorte d’aestivum (truffe d’été)… Alors ce sachet contient laquelle des deux ?

En fait, au dos du sachet la composition est on ne peut plus claire :

JPEG - 279.8 ko
Ingrédients à la loupe

Oui, il y a seulement 0,3% de truffe blanche (Tuber aestivum). Le mot truffe blanche fait rêver… et penser à la fameuse truffe d’Italie vendue à des prix records, combien de consommateurs savent ce qu’est le Tuber aestivum (truffe d’été). Qui va lire ou faire attention à ce nom latin étrange ?

Pour conclure, regardons en détail à travers le paquet ce qu’il contient.

JPEG - 135 ko
Truffes sèches dans le riz

On dirait de vrais morceaux de truffes séchées, cela ressemble aussi à des copeaux de bois, mais, me direz-vous, est-ce que la truffe séchée a du goût ? Peut-on sécher les truffes comme des cèpes ?

Réponse : NON !… De la truffe séchée, c’est aussi dur et aussi bon que… du bois. Et puis vu le prix des truffes je conseille au fabriquant de faire des économies en mettant des cèpes, le résultat sera meilleur. Surtout qu’avec de l’ail et quelques arômes bien sentis…

Enregistrer au format PDF

P.-S.

Prix : entre 2 et 3 euros le sachet de 300g.

Répondre à cet article

2 Messages de forum

  • > Un italiamo vero ?

    24 juin 2007 16:16, par MAMILU7
    Bonjour - En fait j’ai fait une recherche pour « truffes séchées » et je trouve ce message ! ! J’ai fait sécher une truffe (des Cévennes) et me demande comment l’utiliser - D’après ce que je viens de lire… pas de goût ! En est-il de même pour toutes les truffes ? Comment l’utiliser, en la réhydratant ? en la râpant comme de la noix de muscade… ? Merci de prendre quelques instants pour me répondre.

    Répondre à ce message

    • > Truffes séchées 24 juin 2007 17:17, par DG

      A la différence des cèpes, les truffes ne supportent pas d’être séchées, vous l’avez compris à la lecture de l’article ci-dessus !

      Je pense que ceci concerne toutes les truffes mais je n’ai pas essayé avec toutes les espèces notamment la truffe blanche (Alba - Tuber magnatum). Une truffe c’est tellement bon fraîche ! Les arômes sont volatils et difficiles à préserver et après séchage ils ont tous disparus ou presque. Si vous en avez séché une, réhydratez-la, sentez un peu ce que cela donne, si c’est OK utilisez-la et donnez nous votre impression. Sinon, remettez-la sous un arbre des fois que… La prochaine fois, mangez votre truffe dès que possible.

      Cordialement.

      Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Facebook | LinkedIn | Contact |