Cliquez sur les feuilles pour les enlever
L’univers de la truffe

Accueil > Trufficulture > Evolution plantation 1

Evolution plantation 1

samedi 29 décembre 2007, par GRANIER


En 1990, près de Béziers, dans l’Hérault, j’ai planté mes premiers arbres dits « truffiers ». J’ai choisi 2 parcelles préalablement en vigne. Le terrain est calcaire, Ph autour de 8, le sous-sol est très perméable. La couche arrable n’excède pas 30 cm.

Ces terrains me paraissaient très favorables : flore importante (thym, romarin, cystes … ) ; plusieurs truffières sauvages en production dans un rayon de 50 m. De plus, borne du Bas-Rhône, en limite de propriété.

Dans une première parcelle, plantation de 110 chênes verts, 6 m sur 4, en janvier 90. En avril 90, vol de 20 arbres, toute une rangée, replantés en novembre 90, plans provenant d’un autre pépiniériste.

J’ai commencé à espérer sept ans plu tard, à l’apparition des premiers brûlés et à l’installation au pied de certains arbres de plantes favorisantes ( fétuque ovine, sédum élevé… ).

J’avais lu sur plusieurs livres spécialisés que la production démarrait, 3 ou 4 ans après, or depuis, seuls 2 ou 3 arbres me donnent quelques truffes. Pourtant de nombreux arbres « brûlent » : 34 plantation janvier 90 ; 18 sur les 20 replantés.

Ces arbres poussent beaucoup et le milieu aurait tendance à se refermer. J’envisage :

- de tailler sévèrement une rangée sur deux et d’éclaircir le cœur des autres, pour permettre le passage de la lumière ;
- de travailler, au mois d’avril, les brûlés ( je passe la tondeuse entre les rangs ) ;
- d’être plus vigilant sur l’arrosage.

J’arrose avec des micro-asperseurs type « tornado » (rayon 2m, 38 litres par heure ).

Pourriez vous me donner votre avis sur sur ces trois pistes de travail ?

Merci par avance.

Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

12 Messages de forum

  • Evolution plantation 1

    30 décembre 2007 20:38, par moi que pour comprendre

    bonjour je suis de la campagne comment je peut faire poussé la truff c une graine ca par de quoi comment faire pour perssé ce secré merci monsieur

    Répondre à ce message

    • Evolution plantation 1 10 janvier 2008 05:07

      La culture de le truffe, c’est le contraire de « l’inculture ». Je croyais que même à la campagne, il existait des sites spécilisés pour régler ce genre de problèmes.

      Répondre à ce message

    • Evolution plantation 1 11 janvier 2008 12:03, par Abdel OURZIK, Conseiller et technicien truffe dans le Poitou

      Adressez vous à un spécialiste, car la trufficulture n’est pas le fruit du hasard. Nous récoltons des truffes sur des plantations de 4 ans. A. OURZIK du poitou

      Répondre à ce message

      • Evolution plantation 1 11 janvier 2008 12:47

        Nous avons un vrai spécialiste en truffes, alors nous sommes sauvés, nous allons avoir de nouveau des centaines de tonnes de truffes. Au fait monsieur le spécialiste que faut-il faire pour avoir des truffes à partir de 4 ans ? Nous sommes tous dans l’attente de votre réponse puisque vous êtes un spécialiste. CM

        Répondre à ce message

  • Evolution plantation 1

    5 janvier 2008 19:21, par rabelaislebeau

    Bonjour Difficile de donner un avis sans voir la plantation.Si j’en juge par le faible résultat aprés 18ans,j’aurai tendance à penser qu’il n’y guére que la présence des brulés pour pouvoir espérer.Personnellement si j’étais confronté à ce type de problème (cela viendra peut être un jour)je ferais une sérieuse eclaircie,car aprés 18ans le milieu à du sérieusement se fermer.Pour ce qui concerne l’arrosage je n’arroserais plus sauf en cas de période prolongée trés séche.Enfin je ferais un travail de sol superficiel seulement sur certain brulé.En régle générale tout le monde ou presque est d’accord pour ne pas bouleverser le systéme cultural qui à été mis en place.Mais dans ce cas le risque est mineur en l’état.Il faut continuer d’interroger des collegues qui te donneront leurs avis.En fonction des avantages et des inconvenients, il t’appartiendra de décider d’une intervention ou de laisser cette initiative aux petits enfants.Tous mes voeux quand même pour 2008 ainsi qu’au Mag alain

    Répondre à ce message

    • Evolution plantation 1 10 janvier 2008 05:19

      Je vous remercie pour vos conseils. Hier matin, j’ai trouvé deux belles truffes (les premières) sous 2 chênes blancs. J’avais taillé très sévèrement ces deux arbres il y a deux ou trois ans. L’espoir renaît… Merci encore et bonne année 2008.

      Répondre à ce message

  • Evolution plantation 1

    15 janvier 2008 22:11, par Didier Chabert

    Pourquoi ne tailler qu’un rang sur deux ? Les Italiens taillent beaucoup une année en Juillet Aout et l’autre année à la vieille lune de Mars. Ils font des « Bonzaïs » Truffiers avec d’énormes rendements. Le Brûlé doit être également travaillé ( au bigot ) pour l’aérer. Arrosez le moins possible. Vos truffiers donneront mais pas longtemps et vous allez voir des beaux arbres « grimper » au ciel…. Ce n’est pas le but. Un binage vaut deux arrosages. Humectez la terre en Juillet-Août si vous voulez. Ayez le moins de végétal ( couvert ) possible. Vous augmentez la chance d’avoir des Tuber Brumales plutôt que des Mélanosporums. Bon courage…

    Didier Chabert Domaine de Cordis à Grignan 26 tél : 06 21 32 46 84 e-mail : domaine.cordis@wanadoo.fr

    Répondre à ce message

  • Evolution plantation 1

    3 avril 2008 23:28

    je pense que le le chene doit végéter pour produire donc vous devez eviter toutes terres trop riche pour cela vous devez favoriser des terres sableuses avesc faible profondeur un chene qui végète et semble malade produit souvent de la melano alors que si il pousse vite « rendement nul » vous devez donc favoriser un terrain pauvre voici un des secret queje ne devrais pa devoiler cordialement

    Répondre à ce message

  • Evolution plantation 1

    10 janvier 2010 11:34, par alex

    le prècedent culturale est souvent déterminant pour réussir,la vigne est réputée favorable a conditions d’etre mené en biodynamie,hélas se n’etait pas la préocupations des vignerons d’y a 50 ou 60 ans ,trop de pesticides de plus sur un sols peu profonds ( 30cm) n’a pas étè bon pour ta plantations. Tu nous parle d’irriguations avec l’eau du rhone (on sait la quantité de « merde chimique » qu’il y a dans se fleuve ) ton sol est certainement saturée en produits.Y a t-il une bonne activitée dans ton sol ?

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Truffiere de Saint Remy | Facebook Truffière | Contact partenariat |