Cliquez sur les feuilles pour les enlever
L’univers de la truffe

Accueil > Vous avez la parole > Un peu de poésie !

Un peu de poésie !

Ode à la Mélano .

mercredi 12 mai 2010, par Pons Guy

Vous vous sentez inspiré par ce poème ?
…Alors à vos plumes !

Ode à la Mélano


Célèbre Cyrano, quelque peu Tartuffe,
Voulant récompenser l’organe naturel
Que Dame Nature, en sa propre « truffe »
Lui avait infligé, ce détail corporel,
En la mycorhize plaça un grand espoir !
Miroir sentimental, tel est le Diamant Noir.

La Princesse du Lot nourrie au calcaire,
Au parfum enivrant, dessous le pubescent
Brûlé par « L’Ebène », sa saveur bulbaire
Avait inoculé à notre adolescent.
Cavée, lavée, séchée, l’invita au Manoir !
Bijou, solitaire, tel est le Diamant Noir.

Marquise des pierres calcaires précieuses,
Trufette l’été, belle Truffe l’hiver,
Reine de Lalbenque, melano glorieuse,
Aestivum, brumale, la Princesse Tuber,
en suivant la mouche, honore ton grattoir !
Joyau des papilles, tel est le Diamant Noir.

Grand nez de Cyrano, palais ordinaires,
Maitresse des Chênes, les verts, les pubescents,
La Melanosporum, Duchesse Lunaire,
Les a tous subjugué ; et les convalescents,
Malades, sénescents, priez la Belle en Noir !
Brillant, éblouissant, tel est le Diamant Noir.

Princesse d’Ebène, en pelouse calcique,
Mariage divin, naturel, éternel,
Sans rompre les Chênes, le travail magique
Des pierres, de l’eau et du pouvoir du Ciel !
Paillage, binage, bataille du devoir,
Amour intransigeant, tel est le Diamant Noir.

Cyrano s’en revint, au Périgord natal,
Mariant, enlevant leur « Belle Ebène »
Aux Chênes du Quercy et ce geste fatal
enfouit dans le Causse cet Amour d’Arsène !
Triste, désespérée, trahissant son amant,
La Princesse Noire, devint un Pur Diamant !


Guy PONS ©2010

Enregistrer au format PDF

Portfolio

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Facebook | LinkedIn | Contact |