Cliquez sur les feuilles pour les enlever
L’univers de la truffe

Accueil > Les amis de la truffe > Trufficulture en biodynamie ?

Sortez vos baguettes !

Trufficulture en biodynamie ?

mercredi 26 octobre 2016, par Didier Garzandat

J’ai reçu un message récemment d’un trufficulteur qui pratique la biodynamie. Personnellement sceptique mais curieux de toute découverte dans ces domaines, je trouve que cette démarche rare mérite d’être soulignée et encouragée. C’est pourquoi je vous transmets ici littéralement son témoignage. Il recherche des contacts de personnes qui expérimenteraient cette forme de trufficulture.

Trufficulteur depuis plus de 15 ans (Suisse et Haute-Savoie) et pépiniériste depuis plus de 30 ans, j’ai découvert par l’intermédiaire de rencontres extrêmement enrichissantes la radiesthésie/géobiologie.

Je suis intimement convaincu que cette approche énergétique peut apporter énormément à cette culture passionnante mais encore bien mystérieuse sur certains points.

En principe, ces cultures étant suivies de façon biologique, il me semble qu’une approche biodynamique répondrait aussi parfaitement à ces exigences.

En ce qui me concerne, je peux dire que l’aide apportée par une approche énergétique se réparti de la façon suivante :

- Optimisation du lieu de plantation en fonction des réseaux H, C, et sacré) (avec baguettes L et Y) et du taux d’énergie du sol (au pendule).

- Détermination de la sexualité des jeunes plants mycorhizés (pendule, à confirmer par une comparaison ADN en cours).

- Orientation du jeune plants à la plantation, selon sa polarité (+ au NE)

- Détermination, dans les vergers récents, des plants producteurs avec le type de truffe associée, des plants stériles à éliminer avec baguette L et Y (livres sur le sujet) et détection des brulés stériles (à corriger si possible).

- Aide à la décision pour la taille et le travail du sol en fonction des Auras ressenties (baguettes L et Y).

J’essaye actuellement mais sans trop de succès pour l’instant de faire un parallèle avec l’échelle de l’antenne de Lecher (H3) et les critères à ressentir afin d’affiner cette approche (ouvrage sur l’antenne de Lecher)

Je suis bien conscient de n’être qu’aux « balbutiements » dans cette approche et suis convaincu du bienfait d’une approche plus globale, telle que ce que certains appellent à juste titre La Cosmoculture.

J’ai fait une expérience désastreuse d’échange et de dialogue sur ce sujet sur ce site. Une volée de scepticisme, de critiques et autres ! Cela ne m’empêche évidemment pas de continuer mes expérimentations dans ce sens. Je suis d’ailleurs en train de planter plus de 2 ha en expérimentant différents croisements de réseaux.

Aussi, je serais désireux de pouvoir échanger avec vous à ce sujet et imaginer des liens possibles pour approfondir cette approche en collaboration.

François Blondel 0041 79 626 88 82

Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Facebook | LinkedIn | Contact |