Cliquez sur les feuilles pour les enlever
Monde de la truffe

Accueil > Vous avez la parole > truffe corse en septembre

truffe corse en septembre

vendredi 28 septembre 2007


Sur une plantation de chênes verts qui a 10 ans les brulés sont de plus en plus significatifs mais les arbres ne sont pas encore entrés en production, par contre depuis 3 ans je trouve a coté de certains arbres des « truffes corses » autrement dit des Pisolithus tinctorius, cela peut il éventuellement être un facteur négatif pour une future production ?

Je comprends pourquoi on les nommes truffes corses, mais il faut aller chercher le pied du champignon qui a l’apparence quand on le coupe en deux d’une truffe, un aspect noir et de même consistance mais sans les veines, sinon le champignon en lui même ne ressemble en rien a une truffe

>> Voir photo de Pisolithus tinctorius

{id_article}

info portfolio

Répondre à cet article

18 Messages

  • truffe corse en septembre

    2 octobre 2007 13:49

    la pisolhite fait de merveilleux brulés mais pas de truffes

    repondre message

    • truffe corse en septembre 2 octobre 2007 19:47

      tout d’abord merci pour l’information, en ce qui concerne mes arbres , il est vrai que des brulés sont apparus là ou ont étés trouvés les pisolhites en ce qui concerne deux d’entre eux, pas pour les autres, mais par contre il est vrai que je crains une prolifération de ces champignons qui prennent le pas sur la truffe espéce également ectomycorizienne, a tout hasard je préléves les pisolytes , creuse un peu au niveau du pied et les enléves de la parcelle, afin d’éviter une dissémination des spores, mais maintenant si la reproduction se fait par les hyphes, présentes en manchon autour des racines, comme celà est probablement le cas, je ne sais trops quoi faire d’autre........

      repondre message

      • truffe corse en septembre 3 octobre 2007 09:14

        le cas de la truffe est tres simple.Si on a la chance d’avoir un terrain adéquat on a des truffes maintenant s’il y a des competiteurs( votre cas avec les pisolhites) on ne peut rien faire d’ailleurs à chaque fois que cela se présente on ne peut rien faire.

        repondre message

        • truffe corse en septembre 3 octobre 2007 18:48

          j’espéres que les brulés déjà apparents sans la présence de pisolithes produiront des truffes et que celles ci prendront le pas sur les pisolithes en tant que compétiteurs.

          repondre message

          • truffe corse en septembre 3 octobre 2007 20:09

            oui, mais il n’y a pas que les pisolhites qui font des brulés, je ne veux pas vous décourager et je vous souhaite d’avoir des truffes, mais le problème c’est qu’on ne sait même pas si les brulés sont l’œuvre de la mélano ou autre tuber puisqu’il n’y a pas eu d’expérience faites à ce sujet.
            D’ailleurs on trouve bien des truffes dans des lieux enherbés, par contre on ne trouve pas de truffes dans de nombreux brulés.

            repondre message

            • truffe corse en septembre 3 octobre 2007 20:53

              IL EST VRAI QUE LA PRODUCTION DE TRUFFES N’EST PAS FORCEMENT CONCOMMITANTE AVEC L APPARITION DES BRULES ET QU ’ON PEUT TRES BIEN NE PAS TROUVER DE TRUFFES DANS CE CAS, EN CE QUI CONCERNE LA PLANTATION A PRIORI LES ARBRES PLANTES ONT ETE MYCORHISES AVEC TUBER MELANOSPORUM ( le pépiniériste étant bien connu dans la région et ses plants observés sur plusieurs placetttes expérimentales)et la probabilite semble donc aller dans ce sens, les brulés pouvant etre initiés par tuber mélanosporum,d’autre part on trouve c’est sur des truffes en milieu naturel dans des lieux enherbés, souvent des tuber uncinatum

              repondre message

              • truffe corse en septembre 4 octobre 2007 05:29

                on trouve également de la mélano dans de l’herbe sans aucun brulé, j’en ai même cavée dans un tapis de garance.En tous cas bonne chance.

                repondre message

                • truffe corse en septembre 4 octobre 2007 18:32

                  il est vrai qu’il faut pas mal de chance avec tous les aléas de cette culture, comme vous dites on verra,d’autant plus qu’il faut aussi se garder des sangliers qui m’ont obligés a mettre une cloture électrique depuis cette année ce qui ne les empeches pas de venir moutcher juste à coté des arbres non protégés, je me demandes si je ne devrais pas les agrainer plus haut dans les lesses supérieures ce qui permettrait en plus peut etre un bon débroussaillage

                  repondre message

                  • truffe corse en septembre 4 octobre 2007 20:13

                    un cuissot de sanglier à la gardianne c’est pas mauvais, pour la culture de la truffe étant donné qu’on ne sait pas quoi faire il faudra se rendre à l’évidence qu’elle n’existe pas comme l’a dit Mr x que je ne citerai pas et c’est d’ailleurs dommage qu’il ne mette plus de message.

                    repondre message

                    • truffe corse en septembre 4 octobre 2007 20:24

                      Le sanglier je l’aimes bien en civet et au corbiére, mais bon, en ce qui concerne la production de truffes pourquoi ne pas parler de culture , à moins de parler de conditions favorisant la fructication et le dévelloppement du champignon, ceçi étant dit j’ai observé sur le site quelques échanges a ce sujet, il est vrai que pour des investissements importants , malgré les aides accordées à la plantation et à l’irrigation il est vrai que cela doit donner à réfléchir

                      repondre message

                      • truffe corse en septembre 4 octobre 2007 20:49

                        ne sachant pas ce qu’il y alieu de faire pour produire de la truffe je me trouve donc dans l’incapacité de cultiver de la truffe étant donné qu’il y aura des truffes que si
                        des paramètres que j’ignore( et cela semble etre le cas pour tous)sont favorables donc qui seront présents sans mon intervention. enfin investir dans un produit dont on ignore si on va en ramasser au temps faire une grille au loto.
                        Pour le civet peu importe le vin pourvu qu’il soit bon.

                        repondre message

                        • truffe corse en septembre 5 octobre 2007 20:06

                          il y a quand même des éléments favorisant une production de truffes, ne serait ce que les essences d’arbre ou le fait que ceux ci soient mychorisés, sans rentrer dans un débat d’éthique on ne trouveras jamais des truffes sur des salsifis, ca se saurait,quoi qu’il en soit c’est le choix de chacun, qui peut être passionnant si le résultat est là, de là à gagner le jackpot c’est autre chose, quoique dans la région de lalbinque il y a encore des plantations qui produisent et des gens qui en vivent, même si celles çi sont vieillissantes.

                          repondre message

                          • truffe corse en septembre 6 octobre 2007 07:38

                            on mycorhise des cistes et pourtant on a jamais de truffes.quant à dire que des gens vivent grace à la truffe c’est comme dire que le loto fait vivre c’est vrai pour combien de personnes pour la truffe c’est une poignée de gens seulement qui réussit et il y en a des milliers qui attendent toujours de caver leur première truffe.

                            repondre message

                            • truffe corse en septembre 6 octobre 2007 09:16

                              en milieu naturel ca m’est arrivé de trouver des truffes sous des cistes, mais il est vrai qu’on en trouve plus facilement dans les brules des chênes

                              repondre message

                              • truffe corse en septembre 6 octobre 2007 10:14

                                on trouve des truffes aussi sous les cades( genevriers) sous les oliviers sous la vigne, non avec le ciste on n’a pas de truffes, que ce soit en naturel ou en plantation.

                                repondre message

                                • truffe corse en septembre 6 octobre 2007 13:06

                                  comme je vous l’ai dit précédemment, j’ai déjà trouvé des truffes sous des cistes et je ne suis pas le seul, en ce qui concerne la vigne , on en trouve souvent dit on en bordure de vignes en lisiére de bois ou sont présents des chêlnes , la truffe se développant particuliérement bien sur les racines de la vigne, avec qui elle a plutôt un rôle saprophyte à la différence des autre associations

                                  repondre message

                                  • truffe corse en septembre 6 octobre 2007 17:13

                                    je ne doute pas que vous ayez trouvé des truffes sous des cistes, mais il devait« certainement » avoir une racine d’une autre espèce, comme c’est le cas pour la vigne,le cade etc..

                                    repondre message

                                    • truffe corse en septembre 8 octobre 2007 18:45

                                      pour la vigne il ya un phénoméne de déssechement de la souche qui ressemble a l’amadou, il semblerait que les racines de la vigne soient également entourées d’un manchon mycorhizien

                                      repondre message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Facebook | LinkedIn | Contact |