Sexualité de la truffe and co.

, par  Didier , popularité : 1%

SORGES – 27 octobre 2008 - Le président de la Fédération Nationale des Trufficulteurs annonce du nouveau sur la connaissance des mécanismes complexes de reproduction du diamant noir.

Extraits de l’article paru dans SUD OUEST.COM – 27 octobre 2008

La vie sexuelle des truffes excite décidément la curiosité des scientifiques ! Les Grecs et les Romains prêtaient déjà à la truffe des vertus thérapeutiques et aphrodisiaques, pouvoir qu’on lui reconnaissait d’ailleurs encore au XIXe siècle. Déjà connu donc pour ses qualités aphrodisiaques, le « diamant noir » serait peut-être le fruit des copulations microscopiques de cellules de mycélium. Et dire que cette truffe, génératrice de tant de fantasmes, était considérée jusqu’alors comme un champignon plus ou moins hermaphrodite, en tout cas dénué de sexualité à défaut d’être sans saveur !

C’est Jean-Charles Savignac, président de la Fédération française des trufficulteurs, qui a annoncé la nouvelle samedi, à Sorges, devant un aréopage de trufficulteurs réunis pour la présentation d’un livre sur l’âge d’or et l’exportation de la truffe du Périgord. Celle-ci serait en effet hétérothallique. C’est-à-dire liée à une reproduction entre deux individus génétiquement différents, donc de « sexes » différents qui génèreraient ainsi des spores. Cette découverte pourrait avoir des conséquences non négligeables pour les trufficulteurs, notamment dans leur manière de préparer les plants et de réensemencer le sol des truffières.


Commentaires :

- La vie sexuelle des truffes excite la curiosité scientifique ainsi que celle des journalistes ! On appréciera l’amalgame entre les vertus « supposées » aphrodisiaques de la truffe et les mécanismes de reproduction de la truffe elle-même... Je croyais que la sexualité des truffes était un sujet déjà connu ? Voir le schéma extrait de la revue du trufficulteur. Bref. Si vous avez des infos, des sources scientifiques pour m’éclairer sur cette découverte... Je sais que beaucoup de monde passe par ici, alors qui peut en dire plus ?

- En passant, savez-vous que le livre de Brillat savarin « La physiologie du goût » est numérisé en ligne ici [1]

Et pour les courageux qui sont allés jusqu’au bout de l’article, je l’ai trouvé disponible sur ce blog pour adultes. Voilà le résultat lorsque les sens se mêlent aux sciences... ;-)

[1Project Gutenberg’s Physiologie du goût, by Jean Anthelme Brillat-Savarin. This eBook is for the use of anyone anywhere at no cost and with almost no restrictions whatsoever. You may copy it, give it away or re-use it under the terms of the Project Gutenberg License included with this eBook or online at www.gutenberg.org

Title : Physiologie du goût

Author : Jean Anthelme Brillat-Savarin

Release Date : September 23, 2007 [EBook #22741]

Language : French

Character set encoding : ISO-8859-1

*** START OF THIS PROJECT GUTENBERG EBOOK PHYSIOLOGIE DU GOÛT ***

Produced by Mireille Harmelin, Rénald Lévesque and the
Online Distributed Proofreaders Europe at
http://dp.rastko.net. This file was produced from images
generously made available by the Bibliothèque nationale
de France (BnF/Gallica)

Brèves Toutes les brèves