Démarches de commercialisation Marketing et experiences

, popularité : 1%

La truffe vous passionne ? Vous aimez caver, planter, chercher, produire ... Mais comment vendez-vous ?

Il me semble (c’est bien normal) que les acteurs de la Truffe soient plus préoccupés par le « produire » que par le « vendre ». Les connaissances sur nos précieux tuber sont pauvres quand on aimerait savoir produire à foison, tandis que la demande dépasse l’offre.

Aujourd’hui le marketing est inévitable pour toucher son public. Il faut organiser la distribution et la promotion des produits. Point de salut sans démarches de commercialisation.

Inutile pour les truffes ? Pas besoin de ces mots anglais ni de ces certifications bidons car tout le monde veut acheter nos diamants (noirs, gris ou blancs) ?
Pas si sur car AOC, labels ou autres informations du public peuvent être les garants de la qualité des produits sur les marchés.

Comment éviter les tromperies à base de « Chinoise », de truffes pourries ou pas mûres ? Que faut-il faire ?

Brèves Toutes les brèves