La truffe : de plus en plus rare et chère, gare aux fraudes ! - Monde de la truffe
Cliquez sur les feuilles pour les enlever
Monde de la truffe

Accueil > Trufficulture > La truffe : de plus en plus rare et chère, gare aux fraudes (...)

La truffe : de plus en plus rare et chère, gare aux fraudes !

vendredi 23 décembre 2005

A lire cet article publié sur le site de l’INRA daté du 14/12/2005. Il synthétise toutes les questions que se pose le consommateur durant la période des fêtes lors d’achat de truffes fraîches ou en conserves (n’oubliez pas que vous pouvez manger des truffes hors des repas de Noël et de Nouvel an...)

>> Article rédigé par le service presse de l’INRA

Répondre à cette brève

8 Messages

  • Bsr M DG,
    vous n’étiez pas convaincu quand je disais plus on plante des plants mycos moins il y a de truffes. Aujourd’hui vous avez la preuve que ce que je disais était bien réel et que les plants mycos c’était uniquement pour faire du fric sur le dos des pauvres gogos.
    En effet l’INRA publie :
    Malgré la plantation annuelle de quelques 300.000 arbres*truffiers* (encore un mensonge pour l’appellation truffier),soit 1000 à 1200 Ha,la production de truffes à tendance à diminuer. Elle est passée de 1000 tonnes au début du siècle à moins de 100tonnes actuellement (encore mensonge on est à peine à 30/40).
    De plus l’INRA nous parle de glands *truffiers* ce qui est manifestemment la preuve
    là aussi du mensonge puisqu’à cause des pollinisations diverses les glands ne peuvent pas reproduire l’identité de l’arbre d’où ils sont issus.
    Voilà Mr DG si cela ne suffit pas pour vous convaincre, c’est désespérant.Bonnes Fêtes CM

    repondre message

    • J’allais oublier le principal, l’INRA a mis au point * la méthode pour semer les truffes* si ça ce n’est pas de la tromperie ???????????????CM

      repondre message

    • C’est drole l’histoire, j’écrivais ici même le 5 octobre 2004 : plus on plante des arbres mycos moins il y a de truffes. Et miracle le 14/12/2005 l’INRA écrit la même chose.CM

      repondre message

    • Evidemment, j’ai pensé à vous en lisant cet article. Je savais que vous alliez être heureux de le lire. Alors c’est cadeau ! Je suis surtout convaincu d’une chose, personne ne possède la vérité en matière de truffe...

      Bonne fêtes à vous aussi, M. C.

      DG

      repondre message

      • Quand je dis « heureux » je parle surtout de la reconnaissance "officielle’ de ce que vous dites, car la disparition de la truffe, elle, est préoccupante... DG

        repondre message

        • Bjr Mr DG,
          Le gros problème c’est qu’un labo comme l’INRA continue à *tromper* les gens en faisant croire que l’on arrive à obtenir des truffes en plantant *leurs* plants *truffiers*.
          ILS NE SAVENT RIEN, il y a d’ailleurs une autre preuve flagrante dans leur communiqué quand ils disent savoir identifier les espèces, alors qu’à ce jour on ne sait toujours pas si uncinatum et aestivum c’est la même truffe.
          Il serait grand’temps que la FFT si elle existe encore nettoie tout cela ce sera la seule condition pour peut être à sauver la mélano. cordialement CM

          repondre message

          • Bonjour, je viens de lire votre courrier. je voudrais me lancer dans la plantation de truffe, ou donc hacheter des plan truffier melano ?
            que me conseillez vous ?
            Cordialement mr Pires

            repondre message

            • Avant d’acheter vos plants étudiez bien les conditions de terrain, mais aussi ce qui se pratique dans votre région. Il me semble important que vous rencontriez des hommes du cru dans votre région (via les syndicats, associations, marchés aux truffes). Les premiers contacts sont souvent volontairement très distants, c’est un monde qui ne souhaite pas toujours s’ouvrir aux nouveaux. Je vous recommande de prendre contact via internet soit en laissant votre mail sur ce site (il ne devrait pas être spammé, normalement) ou sur le forum du blog très dynamique www.grossestruffes.com je trouve qu’il y a moins de barrières en passant via le net. Lorsque nous avions commencé les portes ne s’ouvraient pas facilement ! Les pépiniéristes de la truffe fleurissent aussi ; allez les voir. Pour info, j’ai mis un lien en ligne vers la documentation des 35 ans d’Agritruffe qui semble très intéressante qui peut vous guider au départ ; mea culpa, je n’ai pas encore eu le temps de la lire ! Un ultime conseil : il faut de la pugnacité pour faire ses premiers pas dans cet univers ! ;-)

              repondre message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Facebook | LinkedIn | Contact |