Coût financier de la trufficulture

, par  rabelaislebeau

Le 23 avril 2008 à 11:50, par rabelaislebeau En réponse à : Coût financier de la trufficulture

Bon jour
Je crois percevoir que je ne réussirais pas à vous convaincre que je suis seulement riche de passion, mais qu’importe.Dans le chapitre « recette » ou plutôt économies.Pas de MSA et exemption pendant 15 ans de la taxe foncière.Lièvres perdrix pigeons pour terrines et civets.La liberté,les copains,la vigne,le vin,le soleil,la pluie,la terre,le vent,ma femme,et surtout ma vieille chienne...Vous avez raison en faite, je suis l’homme le plus riche du monde ! Merci de me l’avoir rappelé.
bon courage

« Chacun est riche de ses projets présents ou futurs et même de ses échecs. Pour moi, seul le renoncement ou la « culture » de l’échec est synonyme de pauvreté. » à 95% bien sur...