Cliquez sur les feuilles pour les enlever
L’univers de la truffe

Accueil > Insolite > Truffière pavillonnaire !

Truffière pavillonnaire !

Des truffes dans mon jardin et quelle sorte ?

dimanche 18 mai 2008, par trufficolo


Je ne connais absolument rien en truffe mais je voudrais vous faire part de ma découverte !

En début de semaine, de retour dans ma villa des environs de Montpellier, je fais le tour du jardin (400m²) et qu’elle ne fut pas ma surprise de tomber sur 2 boules noiratres dépassant à peine de la surface du « gazon ». Comme vous pouvez le voir sur la photo 1 ci-jointe, le jardin est plutôt une sorte de fouilli où on trouve : un olivier, un abricotier, du lilas, un conifère, de l’herbe, de la mousse, des buis, du lière, … bref beaucoup de chose mais aucun arbre truffier (à priori) !!!! Car il semble bien qu’il sagisse de 2 truffes (je suis trop novice pour préciser le type de tuber : melanosporum ou plutôt brumale ???). Elle sont noires à l’extérieur et blanches veinées à l’intérieur avec une forte odeur de sous-bois et cèpe (voir photo 2 et 3).

Je les ai ramassées, mais je ne sais pas quoi en faire. Est-ce la saison ? Dois-je surveiller le terrain pour en trouver d’autre maintenant ou gratouiller la terre pour en extraire une ou 2 autres cachées sous la surface ?

Et surtout comment expliquer la présence de ces truffes dans un jardin d’une maison pavillonnaire … même si il y a 20 ans ce terrain était probablement une zone de garrigue ?

Merci pour vos commentaires et éclaicissements, depuis 2 jours je découvre votre site et je m’informe au mieux sur ce champignon que je n’avais jamais rencontré dans la nature (mais si délicieux en cuisine).

Amicalement. Trufficolo

Enregistrer au format PDF

Portfolio

photo1 photo 2 photo 3

P.-S.

On trouve beaucoup de truffes dans les terrains des particuliers où il y a quelques arbres. On les trouve sous les feuilles mortes ou à fleur de terre, parfois aussi grâce aux petites mouches à truffe et au nez. Les gens sont étonnés et heureux de récolter parfois plusieurs centaines de gramme de truffes chez eux.

Répondre à cet article

18 Messages de forum

  • Truffière pavillonnaire !!

    18 mai 2008 21:18, par DG

    Bienvenue sur le site, ce sont probablement des Tuber aestivum (Truffes de la Saint-Jean), le parfum est souvent léger et demande très très peu de cuisson voir aucune cuisson. Il se peut qu’en automne, elles soient plus parfumées. L’origine de ces truffes, difficile à dire, l’arbre-hôte était sûrement mycorhizé par ce champignon avant que les propriétaires ne transforment le terrain en jardin de pavillon (comme quoi il faut réfléchir à dix fois avant de couper un arbre !). Vous expliquez vous-même l’origine sauvage possible : « il y a 20 ans ce terrain était probablement une zone de garrigue ? », il se peut aussi que le sol comportait des spores au moment de planter cet arbre… Enfin, inutile de les remettre en terre, une fois prélevées du sol, les truffes arrêtent leur maturité (en tout c’est que j’ai remarqué jusqu’à présent).

    Répondre à ce message

    • Truffière pavillonnaire !! 22 mai 2008 11:55, par Trufficolo

      Merci pour vos commentaires. Après avoir cherché un peu autour des 2 précédentes truffes, j’en ai repérée au moins une autre qui commence à sortir de terre. Il y en a peut-être d’autres…. mais savez-vous comment faire pour savoir à quel moment la(les) ramasser ?

      Trufficolo.

      Répondre à ce message

      • Truffière pavillonnaire !! 23 mai 2008 13:34, par French marie

        Le peridium de la truffe et l’arrangement des veines me fait dire que ce c’est bien une truffe du groupe aestivum, mais c’est une uncinatum.

        Il faut les laisser murir ! Les premieres mures sont a la mi-aout. Il faut qu’elles deviennent foncees marron…ne jamais les ramasser si le parfum est ’delicat’. Si le parfum est assez fort….Une petite coche, sans la bouger vous dira la couleur. De temps en temps elles emettent un bon parfum, meme sans etre mures, mais cela ne dure pas. Attendez et elle grossira encore, avec un parfum inoubliable !

        Patience ! Les ouvertures de marches changent suivant les regions, automne-hiver.

        Répondre à ce message

        • Truffière pavillonnaire !! 24 mai 2008 15:27, par Mousse

          bonjour j’ai aussi trouvé des truffes aestivum sous un noisetier_elles sont encore blanches à l’intérieur et inodore_j’en ai laissé plusieurs en les recouvrant légèrement de terre fine_la fameuse mouche vient pondre mais la truffe que j’ai récoltée grâce à ce signal n’était pas mûre_vous dîtes mi aout mais est-ce que cela dépend des régions ?(Périgord)elles sont peu « accrochées »il est donc délicat de la creuser un peu pour voir sa couleur intérieure_je crains de les récolter trop tôt ou trop tard !à bientôt

          Répondre à ce message

        • Truffière pavillonnaire !! 29 septembre 2016 12:59, par Agathe

          Bonjour, moi mari et moi venons d’acheter une maison en picardie et les anciens propriétaires au moment de signer nous on dit qu’ils ont trouvé déjà trouvé deux truffes sous le noisetier. Il y a deux noisetiers dans le jardin. Sauriez vous comment trouver en des truffes ? Sous l’un des noisetier il y a du brûlé oui pensons que c’est une piste.

          Répondre à ce message

      • Truffière pavillonnaire !! 21 décembre 2016 10:38, par jose

        de mai à février j’en ai trouvé une cinquantaine chez moi

        Répondre à ce message

  • Truffière pavillonnaire !!

    7 juin 2008 13:00, par Louis

    bonjour à tous. J’habite en TOURAINE dans un jardin arboré de chênes, erables, frênes, charmes etc… L’année derniére en juin, par le plus grand des hasards,j’ai decouvert à fleur de terrain, plusieurs truffes à la peau noire variquée, blanches à l’intérieur, j’en ai recolté une demi-douzaine pour un poids total de 650 grammes. Cette année j’en ai trouvé une au même endroit de 80 grammes, fin mai. Aujourd’hui c’est une de 200 grammes que j’ai ramassé. Je n’en reviens pas ! Ma question : les truffes depassaient trés légerement du sol est-il conseillé de retourner un peu le terrain pour découvrir celles qui seraient enterrées plus profondément ?

    Si quelqu’un a une idée la dessus je serais content de la connaître.

    Merci.

    M’écrire

    Répondre à ce message

    • Truffes d’été en surface 8 juin 2008 09:44, par DG

      Des truffes qui sont blanches à l’intérieur ne sont pas mûres, ne sont presque pas parfumées et donc peu intéressantes sur le plan gastronomique. Ces truffes de surface en général n’arrivent jamais à maturité. Soit elles dessèchent au soleil, soit des petits animaux les mangent. Pour aller chercher les truffes plus profondes : le chien, le cochon et les mouches sont les alliés à utiliser. Vous pouvez gratter un peu, mais attention ! Dans une certaine mesure cela favorise la production de radicelles + mycorhizes et aère la terre, mais au delà d’un certain seuil on peut détruire complètement la production de truffes.

      Répondre à ce message

      • Truffes d’été en surface 14 juin 2008 19:07, par louis

        bonjour merçi pour la réponse ; Je savais que les truffes blanches etaient de moins bonne qualité que les noires,cependant, sur les conseils d’un grand chef de Tours j’ai mis sous vide une partie des truffes et j’ai placé les autres dans de l’huile de pépin de raisin,je me suis régalé en les ajoutant à une purée de pomme de terre ecrasée à la fourchette, à des oeufs brouillés et à une pintade cuite dans une romertopf. Je renonce à gratter le sol car je crains de perturber cette truffiére naturelle,je renonce de même à acheter un cochon ou un chien et je vais m’en remettre à la chance en espérant qu’elles feront surface de temps en temps. Cordialement L louis.espinasse@gma.fr

        Répondre à ce message

  • Truffes sous mes noisetiers ?

    8 février 2011 20:55, par justa

    bonsoir à vous,

    en terrassant le dessous de trois noisetiers devant chez moi, plusieurs boules noires sont sorties de la surface(max 5cm) l’une d’elle été fendue et son intérieur noir avec des stries blanc. j’ose pas imaginer que ce sont des truffes, je confirmerai demain chez un pharmacien, mais quoi faire de mon terrain raclé en surface ? J’ai également beaucoup de lière qui rampe en surface et les truffes (si s’en est..) étaient comme mélangées aux racines du liére, est-ce possible ?

    Merci pour votre aide… justa

    Répondre à ce message

    • Truffes sous mes noisetiers ? 9 février 2011 09:19, par Didier

      Il existe plusieurs possibilités : ce sont de vraies truffes ou de fausses truffes… Si c’est une truffe, le parfum agréable et fort ne trompe pas, les fausses truffes étant moins parfumées que les truffes. Sous des noisetiers et sous le lierre on peut trouver effectivement des truffes, mais les mycorhizes sont sur les noisetiers. Si vous avez une photo c’est plus facile pour l’identifier, vous pouvez me l’envoyer par mail. Les truffes (en général) sont plus fréquentes qu’on ne le pense, il en existe plus d’une dizaine d’espèces en France avec des parfums très variables. L’espèce Tuber melanosporum ’la mélano’ ou ’truffe noire du Périgord ou de Provence’ est la plus recherchée, elle est aussi plus rare et donc plus chère.

      Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Truffiere de Saint Remy | Facebook Truffière | Contact partenariat |