Traiter ou pas traiter ?

, popularité : 5%

Faut-il céder à la tentation de traiter dès l’apparition des premieres attaques de chenilles, oïdium ou autres maladies ? Si oui, quels produits utiliser ?

Certains préconisent la sélection naturelle, d’autres des traitements issus de l’agriculture biologique, les derniers l’efficacité de produits reconnus par la chimie.

Si quelqu’un a des idées sur la méthode qui lui paraît non pas la plus efficace, mais la plus sûre, cela me permettrait de préparer la prochaine campagne.

On ne prend jamais assez d’avance. Pour cette année j’ai choisi la sélection naturelle. Seule intervention : deux ramassages manuels de chenilles. Résultat : une croissance ralentie accentuée (malgré) la présence de bâches par une concurrence d’herbes rampantes. Mais comme je ne recherche pas le développement de l’arbre cela n’est pas pour moi un problème. Mon voisin a décidé de traiter au Round Up™, et le constat visuel et saisissant par rapport au mien, mais quid des mycorhizes ?

Tous les choix sont possibles, c’est cela aussi la diversité...

Merci d’avance pour de me communiquer votre expérience.
Bonne journée

Alain

Brèves Toutes les brèves