Melano dans l’Est J’ai planté des plants mycorhizés avec Tuber melanosporum dans l’Est de la France, quelles sont mes chances de succès ?

, par  Didier , popularité : 1%

Cette espèce ne supporte pas les fortes gelées de janvier-février de l’Est et, surtout, elle demande un sol fortement calcaire, un peu de pente pour que l’eau ne stagne pas (il est parfois nécessaire d’apporter de la chaux dans le sol pour corriger le pH).

Pour notre part, il semblerait que ce type de plantation ne tienne pas toujours ses promesses. Tous les ans en janvier, on trouve des mélanos gelées...

Mais, il faut toujours espoir garder... n’est-ce pas ? Car il arrive de trouver des « mélanos » dans nos régions. D’ailleurs un des pionners de la trufficulture en Meuse, Gilbert Lorsin, obtenait (obtient ?) de la melanosporum sous ses arbres.

Brèves Toutes les brèves